RAID 0 : une agrégation de disques pour gagner en performance

Le RAID 0 est une technologie qui consiste à associer deux ou plusieurs disques durs ensemble en vue de créer une seule unité logique (partition). La mise en grappe des disques a pour objectif de gagner en performance pour la lecture et l’écriture des données.


Définition du RAID 0

Le RAID 0 est une technique qui consiste à associer au minimum deux disques durs selon une agrégation par bande (stripping en anglais). En clair, les données écrites sont réparties successivement sur plusieurs disques physiques afin d’accélérer leur traitement. La performance augmente avec le nombre de disques durs montés ensemble, à condition d’utiliser un contrôleur RAID dédié.

Il est bien possible de laisser le système d’exploitation gérer seul la gestion des disques, mais au prix d’une perte de performance, ce qui ferait perdre le gain de performance. Les données sont divisées en bandes, dont chaque unité est inscrite successivement sur les disques montés en série.

Découvrez la technologie RAID 0 qui regroupe plusieurs disques en une seule partition

Les principaux avantages d’un système de disques RAID 0

La répartition des fichiers en bande permet à deux ou plusieurs disques durs de travailler simultanément et fait baisser considérablement le temps de latence grâce au partage de la mémoire cache. La performance augmente considérablement avec le nombre de disques qui constituent une grappe. L’autre avantage du RAID 0 est l’addition de l’espace disponible, à condition qu’ils soient de même capacité. En cas de capacité différente, c’est le plus petit volume qui est pris en étalon.

Avec plusieurs disques durs à disposition, le montage en RAID 0 permet d’obtenir une partition de grande dimension. C’est un excellent moyen de mettre à profit les anciens disques. Comparé au SSD qui commence aujourd’hui à conquérir le marché, le RAID 0 reste abordable à capacité équivalente, car les disques électromagnétiques restent bien moins chers que ceux à mémoire flash. De plus, on n’est pas limité par le cycle d’écriture/suppression propre aux SSD.


Qui utilise le RAID 0 ?

Le système RAID 0 est utilisé dans tous les milieux où la vitesse de traitement des données est primordiale. Chez les particuliers, les joueurs réguliers, que l’on appelle généralement hardcore gamers, mettent à profit cette association de disques pour gagner de précieuses millisecondes sur le temps de latence. La mise en place d’un serveur NAS (serveur de fichiers) dans un foyer tire également avantage de la rapidité. On pourra ainsi envisager visionner des films chacun de son côté, sans risque de lag.

Chez les professionnels, le traitement vidéo dans les agences multimédia profite grandement du RAID 0, le disque dur étant un goulot d’étranglement fréquent dans le traitement des gigaoctets qui s’enchaînent. Il faut noter que le RAID 0 n’est pas tolérant aux pannes. Un seul disque défaillant provoquera la perte de toutes les données. Il ne convient donc pas au stockage des données sensibles, comme les serveurs de base de données et d’hébergement web.


Comparaison entre RAID 0, RAID 1 et RAID 5

Alors que le RAID 0 mise sur la répartition des données en bandes pour accélérer le traitement des fichiers, le RAID 1 met deux ou plusieurs disques durs en miroir pour sécuriser les données. Chaque octet inscrit est ainsi dupliqué. Ainsi, en cas de panne, les données ne sont pas corrompues. Aucun gain de performance n’est à noter, et on perd 50 % de la capacité de stockage. C’est le type de RAID le plus sécurisé.

Le RAID 5 a été créé pour gagner en sécurité, tout en maintenant la performance. Ainsi, la technique de la répartition des données par bande ou stripping est maintenue, mais des bits de parité sont disposés régulièrement sur tous les disques. En cas de défaillance d’un disque, ces bits de parité permettent de récupérer les bits de données. La performance en lecture est assurée, mais l’écriture des bits de parité ralentit la gravure des données sur les pistes des disques durs. Il faut au moins trois disques durs pour constituer un RAID 5.